Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 24 septembre 2014

DJIHAD : LES VRAIES VICTIMES

 

djihad.jpg

La menace, dont on ne peut sous-estimer les dangers et qui frappe actuellement toute une civilisation, jusque dans sa liberté d'être, de penser, d'agir, préoccupe à juste titre des populations entières, jusque chez nous, dans nos quartiers, dans nos cités, jusque dans notre intimité, face au spectacle d'une minorité d'égarés dépourvus de tout sentiment humain - et à qui on pourrait même retirer leur qualité d'êtres humains - cette menace, quelles en sont, quelles en seront les vraies  victimes ?

Je crois que ces fous égarés se trompent complètement de cible.

Les vraies victimes ne sont pas celles dont on menace de leur trancher lentement la tête au couteau avec une cruauté inouïe, mais les musulmans eux-mêmes.

Les vraies victimes c'est eux, pas ceux qu'on égorge, mais ceux qu'on croise et côtoie chaque jour dans nos quartiers, au travail, dans nos rencontres. Ces fous ne réalisent pas qu'ils portent atteinte à l'image même de ces musulmans - la majorité - qui veulent et ne désirent que vivre en paix, y compris leur religion. Ils ne réalisent pas que c'est eux, ces musulmans-là, qui seront blessés du regard au coin de l'œil qu'on leur portera désormais et qu'on soupçonnera désormais injustement.

Ces fous, parce que c'est leur vraie nature de fous, ne réalisent pas l'incohérence de leurs propres actes. Ils ne réalisent pas qu'ils sont eux-mêmes porteurs du germe de leur auto-destruction. Leur action est sans avenir non seulement par la force des équilibres humains (ils ne sont qu'une infime minorité), mais surtout par la volonté de l'immense majorité des musulmans d'être respectés comme simples citoyens.

Les vraies victimes, ce sont les musulmans eux-mêmes..

12:24 Publié dans DÉBATS | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.