Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 09 janvier 2008

UN PEU DE DÉCENCE, MADAME....

24cc486b3ebc6bb3e629bef3589975c2.jpg

Si je ne suis pas seul à penser que les vacances de Mr SARKOZY - et de sa suite - en Égypte transporté dans l'avion privé d'un milliardaire (Mr BOLLORÉ) sont une mauvaise chose pour son image personnelle, même si cela aurait eu (?) le mérite de ne pas coûter cher aux contribuables français (mais, dans ce cas, çà ne regarde que l'intéressé lui-même)....

.... je ne peux m'empêcher de bondir quand ce mercredi matin 9 Janvier je vois paraître sur les écrans de télévision Mme ROYAL ("notre" Ségolène) pour fustiger ce fait.

Quelle mystificatrice que cette femme-là !

"Dame Vertu" oublie - ou cache soigneusement et très volontairement - que les locaux qui abritent son association "Désirs d'Avenir" dans les quartiers chics de PARIS (Bd Raspail) - et qui servent de base stratégique pour ses campagnes personnelles - sont payés par un autre milliardaire bien en vue : Mr Pierre BERGÉ, fondateur d'Yves St Laurent.

Coût du loyer estimé pour les 150 m2 de ces locaux : ±67.200 euros par an !

C'est plus cher que le Falcon 900 de Mr BOLLORÉ !

Pauvre Parti Socialiste condamné à devoir couvrir ce genre d'exactions de cette inénarrable et prétendue tutrice !

Commentaires

Mon cher François,

C'est "l'hôpital qui se fiche de la charité". Mais, dans ce domaine, on n'en est plus à une contradiction prés.

Il est temps d'assainir nos institutions!!!

Bien à vous et bonne journée!

Écrit par : Jean-François MARTOT | mercredi, 09 janvier 2008

Quel est le dessein de ce genre d'article? Futile, facile... Les mots de la langue de Molière pourraient tellement avoir de poids... Encore faut il des sujets et des chevaux de bataille!

Très a-politique et libre dans ma façon de pensée, le Modem prouve qu'il est pire peut-être que les representatifs critiqués de droite et gauche. Puisque mitraillettes et boulets d'un côté le centre ne se situe pas : demago, intello et bobo! Pffff

Deçue d'avoir cru que le centre aurait une porte à ouvrir dans l'éradication des scandsions droite/gauche pour des causes Humaines, Intelligibles et Actives.

Vous nous faites ici lire un article digne d'un feuillet de Paris match, il ne vous manque que le choc des images et la boucle sera bouclée!

Cordialement.
_____________________________________________
RÉPONSE :
Je vous invite à (re)lire la Charte des Valeurs du Mouvement Démocrate. Et vous comprendrez qu'il ne peut y avoir rien de commun entre certains types de comportement très politiciens et amnésiques - comme celui de Mme Royal en cette circonstance - et nos propres valeurs. Nous sommes diamétralement en opposition, elle et nous, sur ce point essentiel. Nous n'avons pas à nous replier dans un silence qui deviendrait vite coupable.
Cordialement.
François VAN DE VILLE

Écrit par : Claire CHODEK | vendredi, 11 janvier 2008

La bataille politique future se fera, espérons-le, sur les idées, les projets, la compréhension profonde de la France et une certaine proximité avec les Français -notamment les déçus de la politique ou ceux qui peuvent en espérer quelquechose. Si Bayrou et Royal doivent s'affronter dans cette bataille, nulle crainte : Madame Royal n'est pas plus vertueuse ou proche du peuple parce qu'elle se réclame "de gauche". Non, tout le monde a compris les artifices et le manque de sincérité de Royal et, pour le moins, son manque de naturel à paraître populaire et proche du "peuple" ou disons des gens ordinaires. Nul besoin donc de se gausser du loyer versé par Pierre Bergé : on sait bien que argent et politique vont ensemble dans la marche du monde et son inévitable part de cynisme. Par contre tout est à faire pour convaincre et apporter du grain à moudre dans l'atelier autrement plus noble de l'activité politique qu'est l'action sur le réel, le débat sur les biens communs, la transmission de notre héritage national et son aptation aux nouveaux défis du siècle. La comédie du pouvoir a de beaux jours devant elle... Occupons d'autres terrains sinon le Modem décevra lui aussi...

Écrit par : Philippe JACQUES | vendredi, 11 janvier 2008

Choc des images, des mots ou des idées?

Certes le ton, le positionnement du Modem n'est pas dans le caniveau de la politique spectacle mais la politique c'est aussi l'art des images, des symboles...discipline dans laquelle excelle le petit Nicolas.
Renvoyer Sego et Sarko, UMP et PS dos à dos dans le chapitre des relations avec le "grand capital" ne peut être un argument majeur dans le débat politique mais il n'est pas dénué d'intérêt ; pour autant que le modem et F.Bayrou en premier chef soient exempts de tels liens privilégiés!
Dans le fond, l'affaire va quand même au-delà du caniveau; qui imagine que le soutien des capitaines d'industrie soit désintéressé? Voilà qui nous replace au coeur du débat, du projet de société, de la répartition des richesses entre capital et travail,du cadre législatif pensé pour les sociétés du CAC ou pour l'ensemble des acteurs économiques!

Écrit par : Franck MEDINA | vendredi, 18 janvier 2008

L’incompétence du gouvernement
En découvrant l’immobilisme de la préfecture de CAEN sur l’affaire de pollution de la ZNIEFF de Cabourg, nous ne pouvons que constater l’impuissance et le j’menfoutisme des gens qui gouvernent ce pays.
La communauté de commune a pour obligation de trouver un terrain pour les gens du voyage (grand passage). Mais voila, en Normandie, certains maires ne veulent pas êtres ennuyés avec ces gens la et on les embourbes dans une zone naturelle remarquable ZNIEFF (type1et2), zone inondable et sur un terrain ou poussent bien évidement des plantes plus que protégées (Nivéoles). Quatrième année que la préfecture et la communauté de commune prennent cet endroit pour une décharge à ciel ouvert http://cabourgeais.ifrance.com/
C’est du provisoire, on cherche un autre endroit, etc etc. ils vont même jusqu'à nous baratiné en disant (nous avions plusieurs terrains mais ils ne conviennent pas car ils ne sont pas accessibles et n’on pas d’arrivée d’eau). Le gouvernement prend les Français pour quoi ???
Celui la en ZNIEFF n’avait pas d’arrivée d’eau, ça a coûté la peau des fesses, mais vous l’avez amenée. Il n’était pas accessible, ça a aussi coûté la peau des fesses, mais vous l’avez rendu accessible.
Le ministère de l’environnement est complètement absent dans cette région, on déverse dans la rivière des centaines de litres de fioul, huile de vidange, javel, toilettes chimiques etc. Les poubelles, la ferraille et tous ce que l’on peut y jeter. La préfecture nous ment, elle ose dire qu’en 2007 il y avait des toilettes ! C’est lamentable. La communauté de commune ment autant en disant que les gens du voyage ne sont la que 2 mois, alors qu’ils sont la plus de 6 mois ! C’est pitoyable.
En fin de saison je retrouve les animaux sauvages avec du pus dans les yeux, ou tout simplement crevés à la surface de l’eau. La préfecture ne déplace personne pour constater non, elle préfère étouffer cette affaire qui pue.
Alors quand j’entend parler de grenelle, de développement durable, que le gouvernement à fait de l’environnement une priorité et que je vois cela http://nativelle.over-blog.com/
Croyez bien que je « pleure de rire » en regardant tous ces ministres avec leur grand sourire sortant de l’Élisée, ils me font vraiment penser à ceux des guignols sur canal à la différence que ceux des guignols paraissent plus crédibles.
Nativelle P Cabourg

Écrit par : NATIVELLE | mercredi, 23 janvier 2008

Je ne partage pas votre forme de voyeurisme le coût de l'avion de Mr Bolloré et celui du loyer réglé par Mr Bergé ne m'intéressent pas. En revanche Mr Sarkosy est le Président de la République, Mr Bolloré n'est pas un philantrope le prix sera payé au prix fort par la communauté.
Je viens également de lire votre article sur la Famille et j'aurais aimé un propos plus factuel sur ce qui touche à "l'intime" des personnes. Vos convictions ne nous intéressent peut être pas...

Écrit par : Jacques WELLELE | vendredi, 01 février 2008

Les commentaires sont fermés.