Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 31 mai 2007

RÉSISTER pour CONSTRUIRE

8f70c7cc32fd555be7c61b9642a43c67.jpg

RÉSISTER

POUR CONSTRUIRE !

RÉSISTER. C’est ce mot qu’ont gravé de leurs mains, ces femmes emprisonnées dans la tour de Constance, à Aigues Mortes, parce qu’elles n’acceptaient pas de renier leur Foi.

Un seul mot suffisait pourtant pour qu’elles retrouvent leur liberté, leur terre des Cévennes ou du Languedoc.

Mais, elles sont restées droites, dignes, dans leur choix, transmettant ainsi aux générations à venir, un peu de ce qui fait aujourd’hui la force et la fierté des femmes et hommes de notre région !

RÉSISTER. C’est aussi ce mot qui m’est venu à l’esprit, quand, il y a quelques années, François BAYROU a décidé de s’opposer avec courage, à cette bipolarisation de la vie politique française, qui stérilise notre pays depuis plus de 30 ans.

”Si l’on pense tous la même chose, a-t-il dit ce jour là, alors nous ne pensons plus rien”

Car la Vérité n’est pas plus d’un bord que de l’autre, ni l’intelligence, ni la compétence non plus.

Tout n’est pas blanc d’un coté, noir en face !

C’est donc au CENTRE qu’il a souhaité rassembler les femmes et les hommes, ouverts, modérés, tolérants, venus souvent d’horizons différents, mais déterminés à réussir, ENSEMBLE, à redresser la France.

C’est pour cela que je me suis engagé à ses cotés.

pour résister, car il ne faut pas laisser dans une démocratie, tous les pouvoirs dans les mêmes mains.

pour résister, car il n’est pas normal que les 7 millions de Français qui ont voté pour François BAYROU ne soient pas correctement représentés à l’Assemblée Nationale.

pour résister, car la plupart des grands problèmes que nous avons à résoudre dans notre pays, ne trouveront pas de solutions dans l’affrontement bloc contre bloc, mais plutôt dans la négociation et la recherche du consensus.

CONSTRUIRE

UNE FRANCE PLUS FORTE

• Car on ne doit pas se résigner au chômage, ni à l’exclusion, si l’on accepte de réformer avec courage notre système éducatif, à aider les Petites et Moyennes Entreprises à créer leur premiers emplois, à encourager la recherche.

• Car on ne doit pas se résigner à voir nos personnes âgées vivre avec difficulté en raison de retraites trop faibles.

• Car on ne doit pas se résigner devant les problèmes  rencontrés par les jeunes qui s’installent et peinent à trouver un logement décent et à un prix accessible.

• Car on ne doit pas se résigner à voir nos campagnes se désertifier, nos vignes arrachées et nos viticulteurs ou nos agriculteurs renoncer devant des charges trop lourdes.

• Car on ne doit pas se résigner à voir nos banlieues devenir des ghettos quand nous devons réimplanter l’État et la République au sein même de ces quartiers en difficulté.

• Car on ne doit pas se résigner devant l’immense tache que représente la préservation de notre Planète, et qu’il faut inscrire le développement durable et l’écologie au cœur de toutes nos politiques publiques.

• Car, enfin, on ne doit pas, on ne peut pas se résigner à voir l’Espoir et l’Ambition disparaître peu à peu de notre Pays !

Marc DUFOUR
Président de l'UDF
MOUVEMENT DÉMOCRATE (MoDem) de l'HÉRAULT
Site Marc DUFOUR

Les commentaires sont fermés.