Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 mai 2007

DÉMENTI de Pierre ALBERTINI

medium_images.63.jpgPierre Albertini (Député-Maire UDF de ROUEN ) adresse un démenti cinglant à de Robien

Dans le cadre d'une clarification pour expliquer son vote en faveur de Nicolas Sarkozy, Pierre Albertini a vigoureusement affirmé son intention de participer à la création du nouveau ”Parti Démocrate” (appellation provisoire) et a adressé une réponse sans ambiguïté aux déclarations fantaisistes de Gilles de Robien :

 ”Je n'ai aucune intention de me rallier à la démarche de Gilles de Robien qui cherche à empêcher la transformation de l'UDF en un Parti Démocrate”

Il a par ailleurs récusé la thèse de Nicolas Sarkozy sur les causes de la pédophilie, et avancé quelques remarques sur le nécessaire pluralisme des médias.

Il semble que ce soit bien le programme économique de la candidate du PS qui s'est avéré rédhibitoire pour Pierre Albertini. Pour autant, son vote n'est nullement une adhésion au programme de l'UMP et de Nicolas Sarkozy.

Commentaires

Bof !

J'ai vu Albertini en présence de Nicolas Sarkozy lors de son passage à Rouen et ils ne m'ont pas donné l'air d'avoir de grosses divergences... les propos Nicolas Sarkozy qui est allé chercher le substratum idéologique du Front National sont au delà de la limite acceptable.

Ils tiennent de l'eugénisme comme l'a souligné Monseigneur Vingt Ttrois dans un entretien au journal la croix et doivent appeler une critique plus véhémente et disqualifier celui qui les tient...

Ils ne doivent pas donner lieu à un vague désaccord mais à une condamnation sans réserves ni concession.

Il faut avoir un peu de courage parfois.

Écrit par : Farid TAHA (Dr) | mardi, 01 mai 2007

Bjr
Tout à fait d'accord avec Farid. Un peu de courage Sieur Albertini, un coup SARKO, un coup BAYROU. Quand Sarko gagne je vais vers lui tout en récusant ses thèses tout en acceptant sa démarche tout en récusant Bayrou mais en étant un apre défenseur de ses thèses.

Petit mot à Albertini, le Mouvement Démocrate a besoin pour exister d'hommes et de femmes courageux, pas de girouettes.

J'espère que François saura faire le ménage dans ses pseudo amis.

Pour moi Albertini est un Sarkozyste point final !

Écrit par : Phil | lundi, 07 mai 2007

Les commentaires sont fermés.