Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 28 avril 2007

MERCI Mr ROSTROPOVITCH

medium_images.57.jpgL’immense violoncelliste Mstislav ROSTROPOVITCH est décédé.

Je me souviens encore de cette belle et chaude soirée d’été, il y a peu d’années, dans les arènes de NÎMES. Je vois encore Mstislav Rostropovitch y pénétrer, seul, sur l’immense scène sous un faisceau lumineux qui l’accompagnait. Puis, ignorant les acclamations d’un public déjà conquis, s’est calmement assis en plein centre. Un moment de silence, comme pour un nécessaire recueillement.

Je me souviens de cette magie qui a alors envahi ce lieu et les milliers de spectateurs présents d’où nul bruit n’osait ensuite troubler le silence.

Je me souviens de ce Prélude de la Suite n° 1 de Bach dont les notes semblaient monter vers la voûte céleste comme pour l’imprégner mieux encore dans une sorte d’éternité au milieu des étoiles.

Ces arènes, ce personnage simple et porté par cette musique si chaleureuse qu’il faisait émerger de son instrument, cette musique qui touchait au divin....

Ce sont des moments qui restent inoubliables et restent gravés au plus profond de nous.

Oui, je m’en souviens encore.

Merci Mr Rostropovitch.

17:25 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Fermer les yeux et écouter cette vibration qui nous envahit à l'écoute de la sensibilité si extraordinaire de monsieur Rostropovitch. Alors, le coeur bat plus vite .
le bonheur est présent. Cours y vite, cours y vite
Merci de nous en parler.

Écrit par : B.V. | lundi, 30 avril 2007

Les commentaires sont fermés.