Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 21 avril 2007

DEVOIR DE RÉSERVE

Les anciens Présidents de la République sont, aux termes de la Constitution, Membres de Droit à vie du Conseil Constitutionnel.

À ce titre le Président Valéry GISCARD D'ESTAING en fait naturellement partie.

Cependant chaque Membre du Conseil Constitutionnel, organe régulateur suprême dans nos institutions et qui est appelé, en dernier recours, à "dire la Loi", se doivent d'être au-dessus des partis et du débât démocratique. Ils ont donc obligation rigoureuse de garder un "devoir de réserve" absolu.

Nombreux sont ceux qui ont été "surpris" - parfois même "outrés", et à juste titre ! - de constater que ce Membre du Conseil Constitutionnnel se soit autorisé à enfreindre ce devoir de réserve pour déclarer très officiellement son soutien à l'un des 12 candidats en lice pour l'élection présidentielle.

Mr GISCARD D'ESTAING s'est de lui-même disqualifié pour continuer de sièger dans ce Conseil suprême de la République.

Espérons qu'il aura le courage de tirer de lui-même les conséquences de ses actes.

Commentaires

Vous êtes avec outrance contre tous ceux qui se rallient à l'expression d'un rêve que représente Monsieur Nicolas Sarkozy. Je suis fière d'avoir voté en ce sens et je regrette que un partisan de Bayrou ne daigne pas respecter des choix différents.
_____________________________________________
RÉPONSE de François VAN DE VILLE

Je ne vois pas à quoi vous faites allusion. Quand F.BAYROU se proposait de rassembler et faire travailler ensemble les unes avec les autres des personnes issues de courants de pensée différents, c'est qu'il reconnaissait qu'elles étaient porteuses de valeurs fort respectables. C'est la culture naturelle de l'UDF.
Ce qui distingue cette culture de celle de l'UMP/RPR qui ne conçoit jamais qu'entre partenaires que des rapports de force dominés-dominants. C'est eux qui ne sont jamais respectueux des différences. Pas nous. N'inversons pas les rôles, s.v.p.

Écrit par : B.V. | lundi, 23 avril 2007

Les commentaires sont fermés.