Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 24 février 2007

COQUINS & COPAINS

medium_images.41.jpgLe fils de feu Michel DEBRÉ, "père" de la Constitution de la V° République - le prénommé Jean-Louis - précédemment Président de la (défunte) Assemblée Nationale, voit sa carrière couronnée de la plus brillante façon qui soit : comme prévu, il vient d'être nommé Président du Conseil Constitutionnel, la plus haute juridication de nos institutions.

Un cadeau de Mr CHIRAC à l'un de ses plus proches inconditionnels avant son départ de l'Élysée. Un cadeau vraisemblablement fort utile et intéressé quand on a en perspective d'avoir quelques comptes à rendre à la Justice sitôt franchi le seuil de son Palais.

Un "fait du prince" de plus de cette "monarchie républicaine" qu’on appelle encore (pourquoi ?) la "République Française" (celle des des copains et des coquins ?).

Archaïsme digne d'un autre siècle et anomalie outrageante.

Face à ces situations, il est utile de comparer les programmes des différents candidats actuellement en lice. Et force est de constater que seul François BAYROU prévoit une réforme en profondeur du mode de désignation des membres de ces organismes chargés de contrôler et de garantir le respect des règles fondamentales.

Il est vrai que tant à gauche qu'à droite on a usé et abusé de ces "passe-droits" institutionnels et que çà peut toujours resservir. Alors pourquoi en changer ?

Les commentaires sont fermés.