Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 30 janvier 2007

CITÉ de la MUSIQUE et de la DANSE

medium_images.32.jpgUne CITÉ de la MUSIQUE et de la DANSE à NÎMES

Après sa décision de construire un ambitieux “Centre Nautique” qui sera inauguré à l’automne prochain, le Conseil Communautaire de NÎMES-MÉTROPOLE va délibérer ce jeudi 1er Février pour créer un “Projet Culturel, Artistique et de Fonctionnement” comprenant la réalisation d’une SMAC (Scène de Musiques Actuelles).

Ce projet de SMAC était attendu de tous les habitants du bassin nîmois depuis d’innombrables années. Ce n’est pas une simple salle de spectacle de type “Zénith” mais un lieu qui, outre ses deux salles (l’une de 500 places assises ou 1.300 debout, l’autre de 300 places), comprendra aussi des équipements autorisant des formations professionnelles liées aux métiers du spectacle (éclairagistes, preneurs de sons, etc....), traitement de l’image (réalisation de clips vidéo, captation vidéo de concerts), création musicale assistée par ordinateur, studios de répétition, studio d’enregistrement, infothèque, multimédia, espace d’accueil à multi-usages, studios pour hébergement d’artistes en résidence passagère, etc....

Cette SMAC, bâtie sur un terrain de 60.000 m2 situé à NÎMES-COURBESSAC - et cédé pour l'euro symbolique par la Ville de NÎMES - aura un développé de ±2.800 m2. Il représentera un investissement d’environ 10 millions d’€. Les équipements comparables les plus proches sont actuellement ceux de MARSEILLE et LYON. Il est prévu qu’elle accueillera entre 60 à 80 concerts par an.

Mais, plus important, cette SMAC est le premier volet d’un projet beaucoup plus vaste appelé à devenir ensuite une “Cité de la Musique et de la Danse” : en effet il est prévu à terme, sur ce même vaste terrain, la construction d’un autre bâtiment qui abritera dans un même espace le “Conservatoire de Musique et de la Danse”, équipement au très vaste rayonnement régional mais actuellement réparti dans plusieurs bâtiments plus ou moins vétustes et parfois peu adaptés aux exigences des disciplines prodiguées.

Cette Cité de la Musique et de la Danse, avec sa SMAC, fera donc du bassin nîmois un lieu de vie exceptionnel à impact national. C'est un projet auquel j'étais personnellement spécialement très attaché.

C'est une chance de plus pour l'avenir du bassin nîmois, son développement et son rayonnement.

15:05 Publié dans VIE LOCALE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : UDF, Politique

Les commentaires sont fermés.