Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 octobre 2006

Le PRÉ-PROJET de l'UDF

medium_albertini.jpgLe Bureau Politique de l'UDF(*) s'est réuni ce Mercredi 4 Octobre à PARIS autour de François BAYROU.

Après un vaste et très riche débat qui a suivi la déclaration préliminaire de François BAYROU sur l'actuelle situation politique, c'est Pierre ALBERTINI, Député UDF et éminent constitutionaliste, qui a été appelé à présenter le pré-projet de l'UDF.

(Il ne s’agit pas du projet du candidat à l’élection présidentielle même si celui-ci s’en inspirera)

Pierre ALBERTINI a expliqué que l’UDF récuse, contrairement à ce que l'on entend ici ou là, l’imitation servile d’un modèle étranger quel qu’il soit.

L’UDF veut retrouver les fondements de notre pacte républicain :
• l’égalité des chances en donnant à chacun les moyens de s’épanouir
• la solidarité active qui redonne à chacun la dignité
• l’élitisme républicain qui est la promotion sociale en fonction de ses mérites.

Pierre ALBERTINI a présenté ce projet en quatre grands axes :
• la révolution civique a pour ambition d’organiser différemment le rapport entre l’Etat et la société civile.
• un État impartial recentré sur ses missions fondamentales
• une société civile autonome qui libère les capacités de création et d’initiative des individus.
• le service civil pour tous les jeunes
• l’allocation universelle pour les titulaires de minima sociaux
• une nouvelle écologie politique
• fondation d’une nouvelle démocratie : l’UDF propose une VIe République avec un chef de l’Etat responsable, un Parlement de plein exercice et des autorités de régulation et de contrôle indépendantes
• la croissance et la solidarité
• un libéralisme tempéré et régulé
• l’Éducation, la Recherche, l’enseignement supérieur et la culture
• un axe sur la France dans l’Europe et dans le monde.

Ce pré-projet sera proposé pour être adopté le 12 novembre prochain lors du Conseil National de l’UDF. Ensuite, chaque fédération en recevra le texte et pourra s’en saisir. Ce projet ne sera définitivement fixé que pour les législatives de 2007.

(*) Pour la Fédération du GARD, participaient à ce Bureau Politique : Corine CASANOVA, Ariane FOURNIER, Yvan LACHAUD et François VAN DE VILLE

00:55 Publié dans DÉBATS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Politique, UDF

Les commentaires sont fermés.