Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 02 octobre 2006

LE DEGRÉ ZÉRO

medium_debat.jpgAlors qu’à l’approche des échéances électorales nous pouvions attendre que s’établisse un grand débat autour des sujets qui préoccupent profondément les français, eh bien non : on a décidé, probablement “en haut lieu”, de vider les poubelles du Rainbow Warrior, de découvrir qu’un certain militaire - qui aurait trempé dans ce complot monté alors de toutes pièces par le locataire de l’époque de l’Élysée - porterait le nom de... Royal. Le propre frère d’une certaine candidate.

Et voilà de suite que les premières pages de nos grands quotidiens “indépendants du pouvoir” (comme chacun sait) font de cet événement “la une” de l’actualité.

Sans vouloir défendre qui que ce soit, qu’il (ou qu’elle) soit de droite, de gauche ou d’ailleurs, nous voici ramenés, par ceux qui ont intérêt à ce que cela soit comme çà, au degré zéro du débat démocratique.

À qui cette absence de débat profite-t’il ? On peut deviner la réponse.

C’est à “çà” qu’est ramenée aujourd’hui la démocratie française en 2006.

Il est plus que temps de la rétablir enfin dans ce pays.

Les commentaires sont fermés.