Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 28 août 2006

CUISINE BORDELAISE....

medium_images.15.jpgMr Alain JUPPÉ, ex-Président de l’UMP-RPR, a été un Maire de Bordeaux qui a su réveiller cette belle ville endormie et a, notamment, entrepris le grand chantier d’aménagement des quais de la Garonne. Même si les bordelais s'en sont réjouis, ils ont cependant vite constaté son caractère autoritaire.... que les français connaissaient déjà bien quand celui-ci fût Premier Ministre - de désastreuse mémoire - de Mr CHIRAC.

Condamné le 1er Décembre 2004 à 14 mois de prison (avec sursis !) et à un an d’inéligibilité (après l’affaire des “emplois fictifs” du RPR), Mr JUPPÉ a alors été contraint d’abandonner tous ses mandats, confiant alors le fauteuil de Maire à son ami et proche collaborateur - Mr Hugues MARTIN - qui a poursuivi le programme entrepris.

Même s’il était prévisible - après cette année de “pénitence" imposée par la Justice (et pendant laquelle il est allé faire un séjour au Canada) - que Mr JUPPÉ reviendrait un jour ou l’autre “aux affaires”, nul n’aurait imaginé qu’il le ferait en commettant.... un véritable déni de démocratie : sous la pression (vraisemblable) de son ami CHIRAC, la majorité de la municipalité de Bordeaux a été contrainte de démissionner (on peut deviner avec quels moyens de pression !). Et ce pour contraindre les bordelais à réélire leur conseil municipal en Octobre avec, en tête de liste.... Mr JUPPÉ. Et ce à 18 mois des prochaines élections municipales.

Ceci n’a aucun sens. Quel bénéfice vont en tirer les bordelais ? Vraisemblablement aucun ! Ce petit "tour de passe-passe” n’est qu’une manœuvre politicienne télécommandée par l’Élysée pour remettre “sur rail” un “fidèle des fidèles” de Mr CHIRAC, lequel ne supporte toujours pas qu’un certain Nicolas S.... puisse (éventuellement ?) prétendre lui succéder.

L’opposition municipale bordelaise ne désarme pas et se dit “indignée” : elle estime que Mr JUPPÉ se crée un calendrier électoral “sur mesure pour convenances personnelles”. Côté majorité, après le "garde-à-vous" imposé, la grogne monte aussi dans les rangs des démissionnaires forcés : pourquoi des élus devraient-ils démissionner et abandonner tous les dossiers en cours en plein mandat pour permettre le "plébiscite" de Mr JUPPÉ (élu, il est vrai, en 2001 au premier tour avec 50,96% des suffrages exprimés !).

Qui peut garantir que les bordelais, au moment de déposer leur bulletin dans l’urne, apprécieront ces manoeuvres politiciennes au seul service d’un protégé instrumenté par l’Élysée pour servir ses basses manœuvres.

Bordeaux est donc le nouveau champ de bataille du duel triangulaire CHIRAC-SARKO-VILLEPIN : Mr CHIRAC est bien content de glisser une “peau de banane” sous les pas de Mr SARKOSY. Et Mr SARKOSY est bien content que Mr JUPPÉ le "débarrasse" d’une (éventuelle) candidature de Mr De VILLEPIN.

Il y avait déjà eu la “magouille” des emplois fictifs du RPR. Voici donc aujourd'hui la "ratatouille bordelaise à la sauce JUPPÉ" !

À moins que tout ceci ne tourne en une "tambouille" indigeste.... que vomiront vite les électeurs, écoeurés de ces cuisines politico-politiciennes.

Décidèment, on ne changera jamais ces gens-là !

21:10 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : UDF, Politique

LETTRE OUVERTE d'une LIBANAISE...

.... à Mr George W. BUSH, Président des USA

medium_images.14.jpg"J’avais des doutes … Aujourd’hui, j’en suis sûre : ou vous avez du sang nazi dans les veines ou il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans votre tête.

"Vous décidez de faire régner l’ordre en Iraq … et vous y semez la mort et le désordre. Vous décidez de donner sa chance à l’autorité palestinienne … et vous aidez Israël à mettre Gaza à feu et à sang, à séquestrer le tiers de son gouvernement, à affamer et avilir vieillards, femmes et enfants.

"Vous décidez d’appliquer la résolution 1559 et en finir avec le Hezbollah.... et, par le biais du même Israël, vous financez, encouragez, planifiez la destruction systématique du Liban, ce pays qui vient à peine de se relever de 30 ans de guerres et d’occupations.

"Ce que vous faites là, M. Bush, ne s’appelle pas non-assistance à populations en danger. Cela s’appelle tout simplement "crime contre l’humanité" et, à  l’instar de Milosevic et consorts, l’histoire devra vous demander des comptes.

"John Bolton, votre représentant "sioniste" auprès de l’ONU, organisme que vous vous donnez la joie de castrer, a déclaré haut et fort : "Ce serait une erreur d’établir une équivalence morale entre les pertes civiles libanaises et israéliennes". Autrement dit : nous sommes des "goïm", une
sous race qu’on peut exterminer à souhait, sans remords ni regrets.

"Condoleezza Rice, votre secrétaire d’état aux affaires "étranges" déclare : "Un nouveau Moyen-Orient est en train de naître" et "Il est temps que la démocratie s’implante dans cette région".

"D’abord, le Liban, l’une des plus anciennes démocraties du monde, vous en sait gré. Il ne vous attendait pas pour organiser sa démocratie, lui qui essaie de réparer vos erreurs sur son territoire depuis plus de 50 ans.

"Ensuite, à quel prix réorganisez-vous ce Moyen-Orient ? Sur quelles bases ? Sur des décombres, des cadavres, des haines, des espoirs perdus, des vengeances latentes … ?

Monsieur Bush,

"La guerre n’appelle que la guerre … jamais la paix. La haine invite à la haine. Le désespoir au suicide.

"Prenez garde … ce Moyen-Orient que vous mettez sur pied risque de se muer en un monstre qui se retournera un jour contre vous.

Monsieur Bush,

"C’est à vous que nous devons apprendre la démocratie.

"Pour votre gouverne, la démocratie se pratique sur le terrain : elle est respect, amour, compréhension. Elle n’est pas avilissement, dirigeants vendus et peuples soumis.

"J’imagine que vous avez de la difficulté à comprendre qu’un peuple ait des racines qui remontent, loin, très loin dans le temps, bien au-delà des 230 ans de l’adolescente "civilisation" américaine, née du premier grand génocide de l’ère moderne.

Monsieur Bush,

"Vous pouvez nous anéantir avec vos obus. Mais vous ne nous prendrez jamais notre âme…

"Vous pourrez fuir, dans votre bureau ovale, les pleurs des veuves et des enfants, les cris des mères, la souffrance de toute une jeunesse désemparée. Vous pourrez éteindre votre téléviseur, mettre la musique à fond, vous cacher de honte au dernier sous-sol de votre Maison Blanche, mais vous ne pourrez rien contre cet "œil qui était dans la tombe et regardait Caïn".

Maya Najjar

najjarmaya@hotmail.com


Note de François VAN DE VILLE : j'ai reçu cette "lettre ouverte" par l'intermédiaire d'un ami commun qui l'avait lui-même reçue, avec "prière de publier". Elle est évidemment écrite sous la seule responsabilité de son signataire. Mais elle constitue une sorte "d'appel au secours" qui traduit bien le sentiment des "vrais" libanais, victimes eux-mêmes du Hezbollah et de la réaction démesurée d'Israël. Il m'était difficile de ne pas diffuser cet appel.

18:15 Publié dans DÉBATS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : UDF, Politique

samedi, 26 août 2006

TABLES RONDES & ATELIERS

.... à l'UNIVERSITÉ d'ÉTÉ UDF à LA GRANDE MOTTE

medium_ue2006.2.jpgElles sont, cette année, particulièrement riches et font déjà événement.

Différentes personnalités venues de tous horizons seront présentes.


TABLES RONDES

Y interviendront :

Nicolas HULOT, Journaliste et animateur de télé
Jean-François KAHN, Journaliste, ancien Directeur
de l'"Événement du Jeudi", Directeur de "Marianne"
Guy CARCASSONNE, Professeur de Droit Public à PARIS X
Michel ROCARD, ancien Premier Ministre, Député Européen
Richard STALLMAN, Fondateur du Mouvement
et de la "Fondation pour le Logiciel Libre"
Michel BARNIER, ancien Ministre, Conseiller Politique de Nicolas SARKOSY
Frédéric ANCEL, Docteur en Géopolitique, Professeur de Relations Internationales
Adnan PAULUS, représentant en France du "Mouvement Démocratique Assyrien"
Éric ZEMMOUR, Écrivain, Journaliste politique au Figaro
• etc....

Les thèmes traités seront, notamment :

• Grands enjeux et actes citoyens : l’écologie au quotidien
• Réforme de l’administration, vers une autre décentralisation
• Construire une politique efficace de logement social en France
• Le service civique obligatoire pour reconstruire le pacte citoyen
• À la reconquête de la Démocratie : construire la 6ème République
• La réforme de l’État à travers un exemple : l’Éducation Nationale
• Logiciel libre et propriété intellectuelle
• Les enjeux de l'agriculture citoyenne de demain
• Construire ensemble le contrat unique
• Quelles perspectives pour l’Europe en 2007 ?
• Le rôle et l’influence de la France dans les conflits internationaux
• Intégration : construire l’égalité des chances
• La qualité des soins est-elle compatible avec l’exercice libéral ?
• L’égalité devant la Justice par le prisme des banlieues
• Vers un nouveau contrat social
• etc...

Pour connaître les jours et heures de ces tables rondes, consulter le programme complet de ces UE en clicquant ICI



ATELIERS

Ils sont - entr'autres - consacrés à différentes formations (générales et élections) comme sur la création et l'animation de "blogs" sur Internet auxquels participeront des "blogueurs" confirmés venus de tous horizons politiques.

Y interviendront :

Yves-Marie CANN, chargé d’études senior au département d’opinion publique de l’Ifop (Blog "Élection Présidentielle")
Stéphane TRANO, Journaliste Consultant (Blog "Mon genre")
Philippe THOMAS, Écrivain, Militant au PS (Blog "Fraise des bois, me voilà")
Philippe PINAULT, Directeur aux hébergeurs "Blogspirit" et "Hautetfort" (Blog "Philippe PINAULT")
HUGUES (Blog "Commentaires & Vaticinations")
Chantal TREGUER (Blog "Journal d'une Cantilienne")
• etc.....

et aussi des blogueurs sympathisants UDF :

Thierry B... "Cratyle" (Blog "Carnets de l'Éclusier")
Jérôme CHARRÉ (Blog "Jérôme CHARRÉ")
François VAN DE VILLE (Blog "François VAN DE VILLE")
Dr Farid TAHA (Blog "Farid TAHA")
Yves CLÉMENT (Blog "Yves CLÉMENT")
Frédéric X (Blog "Démocratie Sans Frontières")
X Jeune UDF (Blog "Le Calepin de BeM")
• etc....

Vous pouvez suivre la liste de ces blogueurs (et ceux dont la présence reste à confirmer), leurs liens en clicquant ICI



REPORTAGES & PODCASTS

En direct, sur ce même lien, chaque jour (du Jeudi 31 AOÛT au DIMANCHE 3 SEPTEMBRE, à 12h45 et 19h45) podcasts, reportages, interviews, coulisses, etc....

10:25 Publié dans DÉBATS | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : UDF, Politique

jeudi, 03 août 2006

DOUSTE-BLAZY, Ambassadeur d'IRAN

medium_images.13.jpg"Dans la région, il y a bien sûr un pays comme l'Iran, un grand pays, un grand peuple et une grande civilisation, qui est respecté et qui joue un rôle de stabilisation (!) dans la région".

Celui qui a fait cette déclaration, pour le moins fracassante, n'est pas n'importe qui : c'est le Ministre des Affaires Étrangères de la France - Mr Philippe Douste-Blazy - qui a fait le déplacement à Beyrouth pour se rendre en personne à l'Ambassade d'Iran et affirmer cela au nom de la France devant une opinion internationale interloquée.

Les bras vous en tombent quand on sait que l'Iran est le commanditaire de fait du drame épouvantable qui frappe le Liban, y fait des victimes par milliers (sans compter toutes celles sur le territoire israëlien), détruit toutes les infrastructures vitales de ce valeureux pays, et ce contre la volonté même de la grande majorité des libanais. Iran encore qui ne cesse de proclamer - ces dernières heures encore - que son objectif est.... la destruction de l'État d'Israël. Lequel, bien sur, se défend avec une vigueur excessive. Mais l'enjeu est vital pour lui.

Pëut-on ignorer que l'objectif final de l'Iran est, vraisemblablement et au-delà, de placer ses futures armes nucléaires au bord de la Méditerrannée pour mieux atteindre l'Occident tout entier dont il ambitionnet, aussi, la destruction pour y établir partout l'Islam et sa charia ?

Après une telle bourde de notre Ministre - et ce n'est pas, hélas, sa première frasque - quelle peut être encore la voix de la France dans le monde alors que l'Europe reste perpétuellement aux abonnés absents ? Alors que la France, dans ce contexte, aurait pu être un intermédiaire de poids pour faire cesser ce conflit. Que reste-t'il de la volonté "d'équilibre" que la France proclamait il y a peu encore ?

François Bayrou a qualifié la visite de Philippe Douste-Blazy et ses déclarations à l'Ambassade d'Iran de "déplacées" : je trouve l'adjectif de François particulièrement modéré. Mais je le rejoins aussitôt tout-à-fait quand il dit que de tels propos sont "offensants" et appellent nos dirigeants à "rectifier notre attitude et nos choix".

Mais où sont actuellement nos dirigeants ?

Et pendant ce temps sacré de leurs vacances..., on tue et on détruit à chaque instant au Liban.

Pauvre Liban. Pauvre France.

18:55 Publié dans DÉBATS | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : Politique, UDF