Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 23 juin 2006

MAJORITÉ - OPPOSITION : C'EST FINI !

.medium_images.10.jpgLe Conseil Constitutionnel, en disant NON à la modification du Règlement de l'Assemblée Nationale, a mis fin au vieux concept - devenu totalement obsolète - de "Majorité" et d'"Opposition" et a institué le droit au pluralisme dans la démocratie française.

Cette modification du Réglement - voulue par l'UMP et votée par elle le 7 Juin dernier - voulait obliger les groupes parlementaires à déclarer "par écrit" s'ils appartenaient à la majorité ou à l'opposition. Cette modification a été jugée inconstitutionnelle

Après le retournement du CSA, c'est une nouvelle très "grande victoire de l'UDF, du pluralisme et pour les droits du Parlement" (François BAYROU). Cela signifie qu'est reconnu solennellement dans la démocratie française le principe d'autonomie des partis politiques. L'UMP ne pourra plus se livrer à ses petites manoeuvres habituelles pour tenter de museler leur expression et leurs activités. Et quant au CSA, qui mesurait les temps de parole en fonction de la majorité et de l'opposition, il devra désormais le faire sur d'autres critères.

Il est maintenant clairement établi que les notions de majorité et d’opposition sont désormais sans fondement juridique : les partis politiques sont libres et indépendants et les élus ne sont soumis à aucun mandat impératif.

C'est une véritable révolution dans la vie politique française et ses institutions ; à tous les échelons.

"Plus que jamais, il faut désormais penser la politique autrement en regroupant, autour d’un projet rassembleur, tous ceux qui veulent en finir avec les vieux schémas qui affaiblissent la démocratie française" (Hervé MORIN)

11:20 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Politique, UDF

Les commentaires sont fermés.