Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 21 mai 2006

LÉGISLATIVES 2007 dans le GARD

François VAN DE VILLE

Secrétaire Départemental de l'UDF du GARD
communique :


Les institutions de la V° République, dans leur esprit, sont ainsi conçues que ce sont les élections présidentielles - précédant de quelques semaines les élections législatives - qui seront l’élément déterminant qui fixera les conditions dans lesquelles les partis politiques présenteront ensuite, dans chaque circonscription, leurs propres candidats. Les candidatures déjà “officiellement” déclarées ici ou là pour ces législatives relèvent donc de la “politique fiction”, si ce n’est du parfait folklore.

Mais, dès à présent, les partis politiques, et leurs instances départementales, doivent se mettre en ordre de marche pour préparer ces échéances.

L’UDF du GARD s’y emploie activement. Avec, pourtant, un élément nouveau : l’UMP a pris, contre toute attente, l’initiative de présenter “officiellement”, sur la 1ère Circonscription du GARD, un candidat UMP contre le Député sortant UDF Yvan LACHAUD. Ce qui est, de la part de l’UMP, le signe d’une volonté claire de rupture, contrairement à 1997 et 2002.

Le Conseil Départemental de l’UDF du GARD, en accord avec nos instances nationales et conformément à nos statuts, en prendra acte et sera donc appelé à enregistrer et entériner les “candidatures à la candidature” de :
1ère Circonscription : Yvan LACHAUD, Député sortant
2ème Circonscription : Claude De GIRARDI, Conseillère Municipale Déléguée à l’Éducation en Mairie de NÎMES (Député sortant : Étienne MOURUT, UMP)
3ème Circonscription : Jean-Luc CHAPON, Maire d’UZÈS (Député sortant : Jean-Marc ROUBAUD, UMP)
4ème Circonscription : Jacques GRAS, Maire de VÉZENOBRES (Député sortant : Max ROUSTAN, UMP)
5ème Circonscription : Ariane FOURNIER (Député sortant : William DUMAS, P.S.)

Ce sont, évidemment - en temps opportun et en dernier ressort - nos instances nationales qui valideront ces candidatures et accorderont ensuite leur investiture.

Faut-il pourtant rappeler que l’objectif essentiel n’est pas de battre tel ou tel Député en place (surtout parce que ce serait un UMP !), mais de refonder nos institutions et rebâtir une France dans laquelle les citoyens seront réellement associés aux décisions économiques et sociales ?

Nous ne constatons aujourd’hui que trop qu’avec le système du “parti unique” UMP/RPR qui détient actuellement et à lui seul tous les pouvoirs - et que défend contre vents et marées le “machin” en place - ça ne marche pas et que nos institutions sont aujourd’hui gravement dévoyées et profondément discréditées, tant en France qu’à l’étranger.

Pour cet énorme chantier de reconstruction de la France, nous aurons donc besoin de toutes les énergies, de toutes les volontés, d’où qu’elles viennent. Mais nous devons aussi, parallèlement, empêcher que certaines idéologies passéistes, défendues par une gauche ringarde et hors du temps, détruisent systématiquement tout ce qui a pu être acquis de positif jusqu’ici.

Toute l’UDF du GARD est bien mobilisée pour cela derrière François BAYROU et aux côtés de son Président Yvan LACHAUD.

04:50 Publié dans VIE LOCALE | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : UDF

Commentaires

J'ignore les circonstances locales. Mais personnellement, je ne suis pas choqué que l'UDF ait des candidats partout, au contraire.
Il faudrait cependant se donner les moyens de gagner.

Écrit par : Cratyle | jeudi, 25 mai 2006

Les commentaires sont fermés.