Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 03 avril 2005

IN MEMORIAM

medium_jpii.jpg
Le 3 AVRIL 2005

Quelle que soit notre foi et la façon de la vivre, nul ne peut rester insensible à la disparition de Karol Wojtyla, le pape Jean-Paul II.

Il ne fut pas seulement un homme profondément pénétré de foi, mais aussi un homme de paix, un combattant de la libération des peuples contre toutes les oppressions, mais encore de la liberté de l’homme et de la femme dans sa volonté de les rétablir dans leur dignité - même quand son message, si exigeant, allait à l’encontre de toutes les facilités - en voulant rétablir la primauté de la fidélité dans l’amour.

Il fut aussi un homme de dialogue - particulièrement tourné vers les jeunes à qui il savait parler là où tant échouent - un homme de réconciliation avec les autres hommes de foi (qu'ils soient juifs, musulmans ou de toutes autres confessions, chrétiennes ou non) : on ne peut oublier qu’il est celui qui a osé Assise.

Il fut un géant du siècle qui vient de s’écouler, un de ceux qui auront le plus profondément marqué l’histoire de l’humanité tout entière.

Notre mouvement, issu et inspiré des philosophes et des grands acteurs de la démocratie chrétienne, ne peut oublier le message que nous a laissé cet homme d’exception.

Nous nous inclinons avec respect devant sa mémoire.

21:00 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.